16 décembre 2016

Et donc ...

Et donc ... On aura laissé mourir Alep. Sans trop broncher. En s'indignant un peu, pour la forme ... Comme quoi, à l'ère des chaînes tout-infos en veux-tu en voilà, de l'Internet haut débit qui crache tout et n'importe quoi, pour tout et n'importe quoi, on peut massacrer sans relâche, durant des semaines ... Et donc, on savait ... Et on a laissé crever Alep. Sans même ce fameux sursaut citoyen, ce réflexe pavlovien option morale vs humanité ... Pas une manif d'envergure, ou même réduite au symbole. Pourtant on a... [Lire la suite]

29 novembre 2016

Last exit ...

Voilà. On y est presque. Quelques mois encore à savourer, même s'il n'est pas rouge, un fond de l'air point trop oppressant. On s'y prépare doucement, sans vraiment s'y résigner. Le pire est à venir, car la bande-annonce diffusée en boucle, ces dernières semaines, fleure bon sa dose d'édulcorants. Juppé-Fillon, Fillon-Juppé ... On frémit d'extase. Petites morts politiques sur kleenex karcherisés. La droite se refroque, entre sourcils épais et lodens vert bouteille. Je vous salis marauds et brûle l'ISF !!! 4 millions de... [Lire la suite]
11 novembre 2016

Les mois de novembre sont meurtriers

Meurtriers ... Les mois de novembre sont meurtriers. On y commémore la fin d'une boucherie, ces infernaux sentiers de la gloire où se sont fracassés des centaines de milliers de Johnny, fusils cassés et crosses en l'air. Bientôt un siècle, une paille, au goût amer de revenons-y ... D'ailleurs, on y est, ou presque. Dernières stations avant l'apocalypse ... Novembre en Trump l'œil, en Trump la mort. Les mois de novembre sont meurtriers. L'an dernier, novembre , le 13 ... Le 13 novembre 2015 ... Il y a douze mois,... [Lire la suite]
Posté par ZONE 68 à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
21 octobre 2016

(plus) Noir c'est (plus) noir ...

On frissonne. Un verre de rouge sur le coin de la table, une Camel (orange ! ) qui vire de doigts en bouche et la voix de Cohen qui chiale sublime ... Je frissonne. Un autre soir je boirais Cohen avec toi. Le haïm ... A la vie, à l'amour, à la mort ... La vie à mort contre l'amour amorphe. Retour à Léonard. C'est son heure. Un nouvel opus au spectral intitulé, tendance Johnny "Noir c'est noir" H. , option kaddish pour tout le monde ... C'est sa tournée générale que l'on fête et salue d'emblée, et à l'unisson, dans... [Lire la suite]
Posté par ZONE 68 à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 octobre 2016

Hé oh !

  Des jours et des nuits à scruter les écrans ... à se faire des phrases dans la tête ... et à lentement recommencer ... à machinalement creuser le vide ... Des jours et des nuits à cauchemarder sur des illusions lézardées ... à organiser des rendez-vous manqués avec la création ... Et se réveiller brusquement en fixant le vide ... Vertige du rien avec vue sur un encéphalogramme plat ... Douloureuse expérience de l'impuissance à sécréter les mots ... Lorsque ma plume se débine, c'est ma vie qui vacille. Écrire... [Lire la suite]
Posté par ZONE 68 à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 juillet 2016

NostalVie ...

Je n'ai pas la nostalgie, non ... J'ai la nostalvie. Un drôle de sentiment quasiment incontrôlable, surgissant de tréfonds jusqu'ici inconnus. Ça vient de l'intérieur, gargouillant depuis des mois, passant de la piqure passagère à l'éruption généralisée ...  Il y eut ce mois de janvier 2015. L'impensable, le drame improbable comme l'acte 1 d'une tragédie post moderne que balbutiaient, en de barbares prologues, le martyr d'Ilan Halimi et le raid sanglant de Merah ... Entre sidération et révolte, on... [Lire la suite]
Posté par ZONE 68 à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 juin 2016

Inventaire avant fermeture !

Le patron de la culture mulhousienne (ou du moins ce qu'il en reste ... pas de Michel Samuel-Weis - aka Samu-, mais bien du projet culturel de la Cité du Bollwerk) vient de se fendre d'un opuscule aux Editions Médiapop. Un catalogue non exhaustif de sa collection d'art contemporain. Soit La liste, titre générique et totalement bancal du bouquin, signé, rédigé plutôt, par David Cascaro, directeur de la Haute École des Arts du Rhin, après avoir été nommé en 2006 à la tête du Quai - Ecole d'Art de Mulhouse par ... Samuel-Weis.... [Lire la suite]
09 juin 2016

Je bloque !

Comment dire ? Comment sortir de l'armoire du silence, du vertige absolu de la page blanche ? Comment ouvrir les vannes et débloquer enfin la pompe à encre ? Il faut juste se défaire de son intime géographie, remettre sa boussole à l'heure. Passer de 80 à 2000 et des brouettes, traverser le miroir des seventies pour se fracasser contre les faux-semblants de 2016.  L'humeur est nauséeuse. La météo affligeante. L'utopie à la ramasse. L'air du temps est lacrymal et les grenades se ramassent dans la gueule. ... [Lire la suite]
28 mai 2016

Intime décline

De retour sur le clavier. À nouveau sur Zone. Les idées se pressaient, mais l'envie d'y retourner se laissait désirer. C'était comme si l'exercice de la plume déplumait mon existence. Perte de temps. La vie est courte. La vivre, plutôt que l'écrire. À quoi bon ... Entrée en matière tristounette me confie ma lectrice de coeur et de corps ... J'avoue. Mais bon, il faut bien enrober, enjoliver mon droit à la paresse. Le décliner comme une enivrante et radicale théorie révolutionnaire. Le grand soir, c'est... [Lire la suite]
Posté par ZONE 68 à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 mars 2016

De quoi la signature est-elle le nom ?

Écouter en boucle Sinnerman ... Nina dans les oreilles. De la fumée dans la bouche. De la grappa dans la gorge. Et toi sur ma peau, tatouage intime comme une greffe de fluides aux relents anciens ... Compatibles forcément. Fragile, irréel, envoûtant, douloureux ... Voyage au bout de la nuit, de mes nuits électriques ... Un aller sans retour avec vue sur tes yeux débordant de rêves en devenir ...  J'écoute en boucle Sinnerman, du Verve remixed à la cover façon Gregory Porter, du tribute hanté de Keziah Jones à la... [Lire la suite]