Zone 68 - Image

Drôle de sensation ce matin, comme si j’avais gagné 30 ans.

Rajeunir, alors qu’il y a quelques jours ma date de naissance me faisait des appels de phare.

Drôle de sensation, comme si on avait perdu 30 ans.

Retour vers le futur ...

Bienvenue chez toi.

Avant.

Hier.

Avant-hier ...

Mais welcome.

Cours Mulhouse, le vieux monde est devant toi !

On croit rêver.

On se pince, non mais ...

C’est dans l’air du temps.

La guerre froide se réchauffe.

Bon sang, mais c’est bien sûr ...

Hibernatus !

On se pince ...

Mars 2018 et voici que ressort, tel un cadavre exquis, un très ancien festival mulhousien, froidement exécuté, il y a plus de 20 ans, sur l’autel de la Filature, encore balbutiante mais sans aucun état d’âme sur sa toute puissance.

Eurodanse, donc, sabordé, après quatre, voire cinq éditions, qui l’avaient rapidement propulsé comme l’un des grands rendez-vous de la nouvelle vague de la danse contemporaine européenne.

Eurodanse à l'avenir radieux .

Mais Eurodanse à la poubelle et ... son directeur Michel Brun viré dans la foulée ... pour services rendus.

Il a fallu quelques année pour éteindre cet incendie. 

A l’époque, on se battait encore pour la culture dans la presse régionale ...

Les décisions politiques n’y étaient pas actées comme dans le Journal Officiel.

Certains s’y sont brûlés au risque de ne pas faire carrière ...

Mais je ne regrette rien, au contraire.

Alors aujourd’hui, oui !!!

Je me suis délecté à la lecture des "journal local".

Et si l’article y était pour une fois décliné en deux versions, il n’y avait pas un mot qui dépassait.

Au milieu de la présentation circonstanciée et, forcément, élogieuse, de la 2e édition de la Quinzaine de la Danse (organisée par l’Espace 110 d’Illzach), l’actuelle directrice de la Filature (partenaire de la manifestation), Mme Guillouet-Gélys, sortait de sa manche, à l'issue sans doute d’une longue et sacrée réflexion (!!!), le projet d'un festival événementiel, un peu dans l'esprit d'Eurodanse.

Enfin, pas vraiment ...

Ou un peu autrement ...

Après avoir fait du passé table rase, la Filature 2018 redécouvre donc l’eau chaude, fait dans le vintage, le déjà vu mais pas pris (jusqu’à maintenant !)

Quel bonheur !

Quelle audace !

Et surtout, que de temps perdu ...

On peut d’ores et déjà suggérer à la directrice de la Filature une carte blanche à Michel Brun, qui doit, lui aussi, savourer, depuis sa retraite ivoirienne, ce vibrant hommage au visionnaire qu’il fut ... et qu’il reste !

Pour la danse du scalp, on a déjà donné ...

Il y a 30 ans.

See you later !

D.