Zone 68 - Image

Fin du parcours.

Terminus tout le monde descend !

Manchester ? Mulhouse ?

Va savoir ...

Et d’ailleurs, qu’importe.

Entre les murs MADHOUSE du Séchoir et les mots maison de la Zone, on vire ailleurs, ou pas ...

Sur la route en tous cas !

Voilà l'été ...

 

Mulhouse ne rime pas avec Manchester.

Et pourtant !

Été 1978, je repasse le Channel.

Virée en voiture avec deux potes.

Londres et puis ... Manchester, à nouveau.

En 3 ans, la crise économique a laminé la ville.

Le père de Steeve est un cadre désormais au chômage.

Ils ont vendu leur pavillon.

Working class hero.

Steeve aime toujours la bière et le foot. Il écoute les Who.

Dans un mois, Keith Moon aura soldé ses baguettes en un flash terminal.

Cet été là, je le laissais du côté d’Edimbourg.

Je n’ai plus de nouvelles de Steeve.

Mais il doit toujours aimer la bière et le foot et écouter du rock mancunien ... Oasis , Jamiroquai ou The Verve.

Je ne suis plus retourné à Manchester.

J’avais une nouvelle copine, petite, des cheveux courts noirs, très cool, mais pas baba ...

J’ai commencé à boire de la bière et j’avais Neil Young dans la tête.

Cette année là, on s’est révolté ...

Un goût de Clash au fond de la gorge.

I fought the law !

Mulhouse ne rime pas avec Manchester.

Et alors ?

Rock, hip-hop ou électro y résonnent toujours ...

L’underground reviendra.

Un autre été sans doute ...

Le blues, lui, s’est installé ...

See you later !!

D.