22 juin 2018

Ma Rime Ma House (2/4)

Suite de la cavale de mes textes de l’expo collective MADHOUSE, du Séchoir mulhousien à la Zone. Pourtant loin de Manchester, et sans se saisir de ces vieilles images option Cent cheminées vs "Merci patron t’es trop bon!", Mulhouse a connu son Summer of love. Deux petites décennies après ce fameux mois de mai quinqua, les nuits d’ici crachaient de l’électricité sur les murs de briques et de broc. À Manchester, se jouait le futur de la brit pop, voire tout simplement du rock, mais aussi la fin de l’ère Thatcher. Ils avaient... [Lire la suite]