18 avril 2018

Cramé

Premier soleil chaud du matin, s’attarder alors sur une terrasse ... La terrasse comme un infini prolongement de mon appartement ... L’impression agréablement improbable d’être ici, ou ailleurs, chez moi ... Mon intérieur à l’extérieur ... Dehors ... Dedans ... Ma topographie intime ...  Mon désordre géographique ... Ouvrir le bouquin (? ) ...  Récit (?) ...  Roman (?) ...  Oeuvre de littérature en tous cas, difficile à nommer, ou à définir plutôt. L’objet de Philippe Lançon est littéraire, de mots... [Lire la suite]