30 septembre 2017

Ça vient de sortir !!!

Dans le vide poche de nos vies, les souvenirs s'entassent. Jeux de pistes, de traces ... Nous sommes tous des petits poucets dont les existences inspirent des chemins singuliers, plus ou moins abrupts, plus ou moins réguliers. Une topographie fantasmée dont, paradoxalement, on a oublié le début et dont on ignore le terme. Quitte à parler d'identité, notion polémique à géométrie variable, disons ce que nous sommes. Osons le réel, la chair, l'intime trajectoire ... Mettons la chose sur la table. Ce grain humain infalsifiable,... [Lire la suite]

18 août 2017

Vacances ... Oublie !

À force de tourner autour des spots possibles, on n'imagine pas le temps qui passe. Et dans l'imaginaire social, les vacances, congés payés (merci patron !), se dissimulent entre juillet et août. Hors ces murs saisonniers, ça sent la paresse, l'assistanat, ou, à contrario, l'oligarchie (hi hi) papier glacé voire la pente douce vers les mouroirs senioriaux ! Surfant sur le suspense éditorial, je préserve mes données personnelles et le secret de mon état des lieux, réservant (ou pas) mon outing professionnel pour de prochaines... [Lire la suite]
15 août 2017

Vacances ... (suite)

Alors ces vacances ? Toujours en partance. Toujours vacantes. Toujours dans l'entre-deux. Dans le champ de tous les possibles. Du départ ou du chant du cygne. Partira ? Partira pas ? Ça va se jouer aux dés ou à pile ou face. Et vu comme c'est parti, ça va se jouer contre la montre. Dernière minute. No way, l'avion m'inspire la fuite ... Oh, une vieille phobie, mais tenace. A défaut donc d'envolées low cost, je cultive le lunaire qui m'habite. Horizons différents certes, mais le plancher des vaches me botte. Et puis,... [Lire la suite]
Posté par ZONE 68 à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 août 2017

Vacances ...

  Mince, zut, fichtre... La novlangue est d'humeur perlimpinpinesque ces temps-ci ... Hors donc, palsambleu, j'ai oublié de partir en vacances cet été, de prendre la poudre d'escampette juilletiste ou aoûtiste, va savoir ... Je ne sais plus. Et pourtant, on a surfé sur la toile, du Airbnb en veux-tu, du Trivago en voilà... On s'est en fait des road trips sur Mappy, on s'en est bouffé des itinéraires sur Google Maps ... On prend les péages ou on se déleste en douces départementales ? Au petit matin, éreintés, les yeux... [Lire la suite]
12 juin 2017

AMIE ... Minouche

Il y a des jours comme ça que l'on aurait aimé ne pas connaître, ne pas même y mettre les pieds ... Faire demi-tour et faire comme si. Fuckin' saturday... Il y a des personnes comme toi que l'on aurait détesté ne pas connaître, dont je me serais mordu les doigts de ne pas avoir croisé la route, ni partagé des instants fugaces ou plus forts, légers, intenses parfois aussi. Longue fut cette route ... 40 ans ou presque, entre fêtes un peu démontées, bouffes entre potes ou rendez-vous professionnels que tu savais toujours... [Lire la suite]
Posté par ZONE 68 à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 mai 2017

Grand March sur le Teppaz

Grandir ...  Pousser ... Le titre du nouvel effort discographique de Grand March est d'entrée une évidence . "Growing Old" (#14 Records) s'impose, sans prendre la pose, comme l'album de la maturité tout en réfutant en une bordée de riffs bien cinglés la désuète option du "Ça y est , on y est " ... Nul part forcément, sinon à quoi bon marcher ... Poursuivre l'errance toujours, entre l'autoroute pour l'enfer et l'escalier vers le paradis ... Grandir, c'est continuer à se perdre, à nous perdre et on adore ca .  ... [Lire la suite]

02 mai 2017

Nuit et Braillards

Nuit et braillards, plus de brouillard. Tout est clair, tout s'éclaire. Au 4e top, il sera trop tard. Éteindre la lumière. Avant... Un dernier regard, juste encore une fois ... Avant la submersion. Avant la soumission. L'ordre nouveau. J'embraye. Je déconnecte. Je prends la tangente. À tombeaux profanés ouverts ... Highway to nowhere ... Je descends. Le week-end à Rome attendra mon pauvre amour ... Ce soir, je m'exile en ton intérieur ... Je laisse les braillards à leurs piteux slogans, à leurs drapeaux... [Lire la suite]
26 avril 2017

Dans les yeux de ma mère

J'avais prévu de chroniquer, ici, quelques sorties musicales reçues récemment dans ma boite aux lettres. Ces nouvelles Paroles de Teppaz devront encore patienter. Pas trop longtemps, pas jusqu'au 7 mai. Non, non, elles seront d'avant ... D'avant quoi, d'ailleurs ? D'avant l'extrême droite ? D'avant l'extrême finance ? En tous cas, d'avant ce choix et, forcément, d'après mon coup de gueule contre l'extrême n'importe quoi. Voter contre l'extrême droite, c'est refuser de se soumettre au simplisme pavlovien du tout se vaut. ... [Lire la suite]
08 avril 2017

De quoi ce silence est-il le bruit ?

Le soleil. Enfin. Retour de flamme, départ de flemme. On respire un peu mieux, ou l'on s'en donne l'impression. Avec des envies de filer, de se dérouler ... De se la jouer clandestino, lunettes noires et pétard ... Ce serait si simple, si facile, de se laisser faire, de laisser faire, de s'enfoncer dans cette exquise promesse printanière ... Simple. Trop. Mais ce silence, comme un fondu au noir vertigineux, me glace le sens. Compte à rebours. J - ... quelques jours, quelques nuits ... Et le compte sera fait ... Et... [Lire la suite]
Posté par ZONE 68 à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 février 2017

Tristes milices de l'oubli

On dirait bien que le compte à rebours s'est enclenché. Et ça n'a rien d'un conte de fées. D'ailleurs je n'ai jamais cru aux fées.  Mais les faits sont cruels ...  Tic, tac ... Et 1 et 2 et ...  Mirage.  Le titre s'inscrit entre mes lignes. Inconnu.  Sorti du tréfonds d'une playlist de Deezer.  Alexandra Savior ... Inconnue à la voix popisante.  Pas déplaisante.  Juste banale.  Collisions aléatoire des sons, des mots ...  Nocturne indifférence.  Et... [Lire la suite]