23 juin 2018

Ma Rime Ma House (4/4)

Fin du parcours. Terminus tout le monde descend ! Manchester ? Mulhouse ? Va savoir ... Et d’ailleurs, qu’importe. Entre les murs MADHOUSE du Séchoir et les mots maison de la Zone, on vire ailleurs, ou pas ... Sur la route en tous cas ! Voilà l'été ...   Mulhouse ne rime pas avec Manchester. Et pourtant ! Été 1978, je repasse le Channel. Virée en voiture avec deux potes. Londres et puis ... Manchester, à nouveau. En 3 ans, la crise économique a laminé la ville. Le père de Steeve est un cadre désormais au... [Lire la suite]

22 juin 2018

Ma Rime Ma House (3/4)

Troisième livraison de mes papotextages décrochés de l’expo collective du Séchoir mulhousien, MADHOUSE. «Love will tears us apart» pleurait la Mersey river en bout de course de ce printemps 1980. En ricochet, l’Ill collapsait aux feulements affolants et abrasifs de «Hôtel devil». Suicidé dans sa cuisine, Ian Curtis renvoyait la cold wave à la morgue. Pour ne pas tourner mad, la house s’installait à l’Hacienda, histoire de faire reluire les dance floors et de s’inventer des nuits blanches aux contours psychédéliques option... [Lire la suite]
22 juin 2018

Ma Rime Ma House (2/4)

Suite de la cavale de mes textes de l’expo collective MADHOUSE, du Séchoir mulhousien à la Zone. Pourtant loin de Manchester, et sans se saisir de ces vieilles images option Cent cheminées vs "Merci patron t’es trop bon!", Mulhouse a connu son Summer of love. Deux petites décennies après ce fameux mois de mai quinqua, les nuits d’ici crachaient de l’électricité sur les murs de briques et de broc. À Manchester, se jouait le futur de la brit pop, voire tout simplement du rock, mais aussi la fin de l’ère Thatcher. Ils avaient... [Lire la suite]
21 juin 2018

Ma Rime Ma House (1/4)

En frétillant rebond des murs du Séchoir mulhousien, les mots de ma participation à l’expo collective MADHOUSE, autour de Mulhouse et Manchester (du 20 avril au 27 mai dernier), vagabondent désormais ici en leurs territoires littéraires. Welcome home ! Mulhouse ne rime pas avec Manchester. Et pourtant ! 1975, Lycée Schweitzer, 3e, Manchester s’est pointé par hasard. Look improbable de teenager british en échappée belle d’une pellicule de Ken Loach, il s’appelait Steeve et c’était mon correspondant. Il se fit Mulhouse au... [Lire la suite]
01 janvier 2018

2018, peut-être...

2018, sous les pétards la paix, perhaps ... Cours camarade, 2017 est derrière toi ... 2018, sous les bulles les pavés ... Et les pavés dans ta gueule 2017 ! On ne sera pas sérieux en 2018. On sera tous des juifs normands, des derviches détournés, des boussoles affolantes et des lendemains qui chantent ! 2018. Exigeons l’impossible et l’improbable ! See you later D.
Posté par ZONE 68 à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 avril 2015

De la rue ... Encore !

La rue. De nouveau. Encore. Parce que c'est là que ça se passe. La rue comme un théâtre, forcément ... Comme un poisson dans l'eau ... le caniveau ... parce que je le vaux bien ! La rue, depuis toujours, depuis longtemps... J'y suis, j'y traine. Mais pas dans cette descente condescendante, ce jeu (t'aime moi non plus !) à la SM moi comme je te pousse, que pratiquent, en bandes organisées, politiques et porte-plumes ... En bas, en haut, comme dans un parc d'attraction ...  On se fait quelques frayeurs. "Ah,... [Lire la suite]
06 janvier 2015

... de retour, alléluia !

Samedi 3 janvier, ici-même, au bord de la crise d'angoisse, nous tirions le signal d'alarme. IL avait disparu ! Jean Rottner, le maire de Mulhouse, l'un des nouveaux "proches" - porte-serviette, du fraîchement (et pas si bien) élu boss de l'UMP, Nico "J'ai encore changé, mais cette fois c'est vrai ou presque" Sarko ... Bref, notre JR local était porté disparu. Évaporé le maniaque de la com', l'hyper actif du selfie donc je suis ... Lundi, alors que se finalisait, avec deux agences spécialisées dans l'évènementiel, le choix des... [Lire la suite]
03 janvier 2015

Avis de recherche ...

Un fidèle de ZONE 68 vient à juste titre de nous alerter. Etonné, voire inquiet de la disparition d'un individu de sexe masculin, âgé d'une cinquantaine d'années. Et ce lecteur de préciser que cette absence prolongée n'est pas dans les habitudes de ce Mulhousien, d'ordinaire toujours prompt à se faire remarquer et à faire savoir où il est. Alors où est donc passé Jean Rottner ? Le maire de Mulhouse est invisible depuis des jours. Disparu des gazettes locales et des radars politiques. JR n’était pas présent au repas solidaire... [Lire la suite]
28 novembre 2014

La Nuit noire...

Si Mulhouse brille de mille feux actuellement, la Nuit d'ici ne brille plus vraiment depuis des mois. Certains avaient cru à l'inversion de la courbe du coma nocturne mulhousien, espèrant renouer avec les belles nuits électriques et éclectiques de la fin du siècle dernier. Un espoir rapidement déçu, retombé comme un soufflé trop vite sorti du four. Il ne fallait pas rêver trop fort pour s'éviter un réveil douloureux. La Nuit mulhousienne est toujours passée de l'éclat au noir plombant, de la fête à la défaite, de la folie à la... [Lire la suite]
Posté par ZONE 68 à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,