Zone 68 - Image

À force de tourner autour des spots possibles, on n'imagine pas le temps qui passe.

Et dans l'imaginaire social, les vacances, congés payés (merci patron !), se dissimulent entre juillet et août.

Hors ces murs saisonniers, ça sent la paresse, l'assistanat, ou, à contrario, l'oligarchie (hi hi) papier glacé voire la pente douce vers les mouroirs senioriaux !

Surfant sur le suspense éditorial, je préserve mes données personnelles et le secret de mon état des lieux, réservant (ou pas) mon outing professionnel pour de prochaines publications.

Toujours est-il qu'à l'heure de ce midi, terrassant localement sous un soleil de tradition, les vacances sont désormais un Cold case.

L'affaire est pliée ...

On quittera la ville un autre jour ...

On changera de paysage une autre fois ...

La mer est aussi belle en novembre ...

"Holidays" de Polnareff m'emporte loin ....

violons.

Et je me cogne aux riffs de "Pretty Vacant" des Sex Pistols ...

guitares.

See you later !!!

D.